Amour et anarchie / Love and Anarchy

Galerie Hugues Charbonneau, Montréal, Québec.

11 novembre - 20 décembre 2017



Cynthia Girard-Renard vous invite à son nouveau projet intitulé Amour et anarchie inspiré d’un film de la cinéaste italienne Lina Wertmüller dont l’action principale se déroule dans un bordel sous l’Italie fasciste de Mussolini. L’artiste a concocté une série de 6 tableaux érotico-politiques où des personnages inter-espèces se débattent dans des jouissances carnavalesques malgré les jours sombres et les scénarios apocalyptiques qui les entourent. Refusant la passivité et le statu quo, les figures polymorphes se tissant entre l’animal, le végétal et l’humain copulent et exultent.

lire la suite

Inspiré d’une constellation d’artistes femmes telles que Dorothy Iannone pour ses tableaux érotiques, Carolee Scheemann et son bodyart, ainsi que Annie Sprinkle dans son mouvement écosexuel, Girard-Renard a réalisé un corpus de toiles dont les fonds sont faits d’empreintes de troncs d’arbres sur lesquels elle a imprimé des parties de son corps. Les fonds-écorces sont le théâtre burlesque parfait pour animer cette troupe de personnages impertinents repoussant les scénarios obscurantistes dans des scénettes sexo-satiriques désopilantes.



Presse/Press: 1. Le Devoir 2017
Cynthia Girard-Renard invites you to her latest project titled Love and Anarchy, inspired by the film of director Lina Wertmüller within which the action takes place inside a brothel under the ruling of Mussolini’s fascist Italy. The artist has elaborated 6 erotico-political paintings where inter-species characters mingle in a carnival of pleasure even if the days are dark and the speculative scenarios apocalyptical.

read more

Inspired by a constellation of women artists and works such as the erotic paintings of Dorothy Iannone, the body art of Carolee Schneemann and the ecosexual movement of Annie Sprinkle, Girard-Renard has produced a body of work in which polymorphous figures, intertwined between plant, human and animal, are copulating and are in exaltation, defying passivity and the status quo. Figures constructed from her own body prints cavort within a ground printed directly from tree trunks. These bark backgrounds are the perfect burlesque theater to animate this vigorous troupe of characters who defy obscurantist scenarios with satirical playlets.